#3 CONVERSATION
ABOUT RACE AND GENDER Épisode #3

Épisode #3 mars 2020

#3 CONVERSATION
ABOUT RACE AND GENDER

Funmilola Fagbamila

Funmilola Fagbamila est l’invitée du troisième épisode du podcast de Gang Of Witches.

Américaine d’origine nigériane, Funmilola Fagbamila est autrice, performeuse, professeure, et l’une des figures du mouvement Black Lives Matter aux États-Unis. Après avoir participé au lancement du mouvement à Los Angeles, cette activiste afro-féministe écrit et interprète une pièce de théâtre, The Intersection: Woke Black Folk. Avec cette œuvre, Funmilola Fagbamila s’adresse aux populations noires aux États-Unis, en incarnant quatre personnages noirs aux points de vue radicalement différents, concernant la poursuite de la lutte contre le racisme politique et institutionnel des États-Unis.

En tant que femme noire, professeure d’études panafricaines et artiste, Funmilola Fagbamila explore la notion d’intersectionnalité, dans un Occident encore en prise avec son récent passé colonialiste.

 

Abonnez-vous à ce podcast :

Résumé
de l'épisode #3

(00.01.14) Funmilola Fagbamila raconte sa rencontre avec Gang Of Witches et parle de sa participation au documentaire Feminist: what were they thinking? (visible sur Netflix).

(00.02.42) Comment l’activisme s’est imposé dans sa vie ? Funmilola Fagbamila revient sur son parcours.

(00.06.00) La sociologue parle du moment où elle a pris conscience qu’elle était traitée différemment en raison de sa couleur de peau.

(00.09.33) La famille de Funmilola Fagbamila est arrivée aux États-Unis dans les années 80. Comment sa culture nigériane a influencé sa vie ?

(00.13.40) Ad Vitam Æternam, le roman-feuilleton de Sophie Rokh.

(00.16.53) L’invitée explique pourquoi, malgré l’hostilité de certain.e.s Américain.es envers les personnes noires, ses parents ont poursuivi leur rêve de vivre au États-Unis.

(00.19.21) Funmilola Fagbamila nous donne son point de vue de sociologue sur le fait d’être une personne noire au États-Unis aujourd’hui, et après deux mandats de Barack Obama.

(00.24.20) Funmilola Fagbamila et Valérie Mitteaux évoquent un passage du livre Americanah de Chimamanda Ngozi Adichie et font un retour sur l’élection de Barack Obama en 2008.

(00.28.20) L’Abécédaire lunaire de Wendy Delorme.

(00.34.20) En 2016, Funmilola Fagbamila écrit The Intersection: Woke Black Folk, une pièce de théâtre sur le racisme. Elle raconte la genèse de cette oeuvre.

(00.37.57) Funmilola Fagbamila est professeure d’études panafricaines dans une université de Los Angeles. Avec ses élèves, elle aborde des sujets tels que l’importance du savoir et de la logique.

(00.39.21) La Boîte à Outils : esprit critique et intelligence émotionnelle.

(00.43.06) Funmilola Fagbamila nous parle de sa sorcière intérieure.

(00.45.37) Pour faire la différence entre les notions de race et de racisme, il faut être conscient de ses privilèges quand on est blanc.

(00.55.10) Le Coup de Gueule de Mitteaux.

(01.03.45) À quel moment de sa vie Funmilola Fagbamila fait-elle le lien entre racisme et sexisme ? Souvent le féminisme est vu comme un “problème de Blanches”, alors qu’il concerne toutes les femmes.

(01.12.10) Le poème The Intersection: Woke Black Folk a suscité de nombreuses réactions. Funmilola Fagbamila explique la difficulté de parler d’identités noires au sein même de la communauté.

(01.18.16) Apprendre, s’éduquer, avoir la curiosité toujours en alerte.

(01.21.44) Funmilola Fagbamila improvise un rap.

(01.22.56) Funmilola Fagbamila nous explique comment elle aborde les thèmes du féminisme, la place du patriarcat et le racisme avec ses élèves.

Références citées
dans l’épisode #3

The Intersection: Woke Black Folk : Funmilola Fagbamila, extrait, 2016.

Feminist: what were they thinking? : Netflix Original, documentaire, 2018.

Black Lives Matter : Organisation, 2013.

L’affaire Trayvon Martin : Extrait presse, 2012.

Americanah : Chimamanda Ngozi Adichie, Gallimard, 2015.

(00.05.47) Citation Angela Davis : Interview, 1972.
“L’aspect le plus important de la lutte contre le capitalisme, c’est la lutte contre le racisme”.

(00.10.52) Citation Audre Lorde : Interview, 1982.
“I think that silence is of course one of the way that we are controlled and of the very effective implants by which we control ourselves. And it’s something that each one of us, individually and collectively will die of if we don’t find a way to break it. And I have seen this come up over and over again in the women movements, in the black movement, in the lesbian movement, over and over again, these questions that are acceptable can be asked and always there’s the tendency not to ask those that do not fit into a pattern.”

(00.24.03) Citation Barack Obama : Élections présidentielles américaines, discours de Barack Obama, 44e président des États-Unis, 2008.
“There will be set-backs and false starts, there are many who won’t agree with every decision I’ll make as president and we know that the government can’t solve every problem, but I will always be honest with you about the challenges that we face”.

(00.49.30) Citation Toni Morrison : Interview, 1998.
“Of course I can write about white people, white people can write about black people, anything can happen in art, having to do it, having to prove that I can do it, there you have to understand, that’s this is what is embarrassing, insulting”.

Opinion d’une femme sur les femmes : Fanny Raoul, 1801, réédité aux éditions Le Passager Clandestin, introduction de Geneviève Fraysse, 2011.

Vaca profana : Caetano Veloso, album Transa, 1971.

Erykah Badu : Chanteuse américaine.

Alok Vaid-Menon : Activiste queer indien.

Crédits

Invitée : Funmilola Fagbamila
Doublage voix française : Rébecca Chaillon
Animation : Valérie Mitteaux et Wendy Delorme
Production : Gang Of Witches
Conception : Wendy Delorme, Valérie Mitteaux, Paola Hivelin, Sophie Rokh
Montage : Valérie Mitteaux
Illustration sonore : Gang Of Witches
Musiques : Shool Ken – Downstairs – Gang Of Witches
Mixage : Thibault Delage, Adrien Becarria, L’Arrière Boutique
Identité visuelle & photographie : Vivien Bertin

Retranscription
de l'épisode #3

#3 CONVERSATION ABOUT RACE AND GENDER
Funmilola Fagbamila
Télécharger la retranscription – FR
[pdf – 1Mo]

Revue de presse

What
they say

« Le collectif artistique Gang Of Witches lance ce 10 janvier un podcast qui lui ressemble. Comprendre : écoféministe, intensément sororal et révolutionnaire. L’une de ses animatrices nous en dit quelques mots. À vos casques. »

Extrait de l’article de Clément Arbrun pour TERRAFEMINA
Le 8 janvier 2020

Télécharger la revue de presse – FR [pdf – 3Mo]